Tag Archive | Laboratoire des idées

The monday think tank (9) : « L’écologie se réfugie dans les laboratoires d’idées » (La Croix)

Chaque lundi, je vous propose de vous présenter un think tank – français ou international – qui aborde explicitement les problématiques de « sustainability » dans ses travaux. L’idée est d’identifier quels sont les principaux think tanks qui pensent (et articulent) la soutenabilité économique, sociale et environnementale de notre monde et de nos sociétés. Aujourd’hui, je vous invite simplement à découvrir l’article d’Emmanuelle Réju pour le journal La Croix intitulé : L’écologie se réfugie dans les « laboratoires d’idées » Lire la Suite…

Publicités

Nouvelle refonte de notre ligne éditoriale

Après plus de 120 posts et trois mois de silence, le temps était venu de se réinventer et de renouveler la ligne éditoriale de ce blog. Ainsi, j’ai souhaité réorganiser les contenus de Think Twice autour de la notion plus globale d’innovation politique et sociétale. Associée à deux principes qui me sont chers, la responsabilité et la solidarité, l’innovation politique et sociétale constitue pour moi le principal levier de performance pour les acteurs et les systèmes dans lesquels ils évoluent. De manière arbitraire et volontairement simpliste, lorsque nous parlerons « d’innovation politique », nous évoquerons surtout les idées et les propositions visant à faire évoluer nos politiques publiques (phase amont). Et lorsque nous parlerons « d’innovation sociétale », nous évoquerons les dispositifs et les expérimentations menés par les acteurs de la société visant à faire évoluer nos pratiques (phase aval). Lire la Suite…

Le Parti Socialiste est-il devenu Obamaniaque ?

Après de premières primaires « ouvertes et citoyennes » réussies (au regard du nombre de votants), François Hollande et le Parti Socialiste partent à la conquête de la Maison Élyséenne. D’inspiration américaine, le système des primaires permets aux partis de désigner leur candidat. Il a également permis au PS de monopoliser l’attention des médias et de ses opposants politiques pendant quelques semaines à 7 mois de l’élection présidentielle. Certains ont relevé que ce type de dispositif appauvrissait la campagne présidentielle du premier tour en réduisant l’offre politique possible pour les électeurs, allant à l’encontre de l’esprit de la Ve République. Souhaitable ou non, ce n’est pas tout à fait faux. Le pragmatisme anglo-saxon l’aurait t-il emporté sur les passions françaises ? Lire la Suite…