Le Progrès, c’est nous : leçon de marketing politique #3, par la Fondapol

Afin de défendre et de promouvoir l’idée de progrès, la Fondation pour l’Innovation politique dirigée par Dominique Reynié a organisé le 16 novembre à la Mutualité française un évènement très original intitulé « le progrès, c’est nous. » Pendant 24 heures, plus de 170 intervenants se sont succédé à la tribune. Rappelant un peu l’esprit des conférences TED, (chaque speaker dispose de 10 minutes pour présenter son idée ou son initiative). Ces interventions sont présentées comme des reflets de la société française émergente. Derrière cet évènement, nous retrouvons la notion anglo-saxonne d’empowerment et l’idée libérale qu’il est nécessaire de laisser plus de liberté/pouvoir à la société civile (par opposition à l’État) pour relever les défis auxquels elle est confrontée.

Le programme a été construit autour de 17 séquences thématiques comme la jeunesse, le web, le capitalisme social, la ville, la santé, le travail, la croissance, la fiscalité, l’écologie, l’entreprise. Retrouvez le programme complet, et la présentation de tous les intervenants et les vidéos sur le site dédié www.leprogrescestnous.fr. Autour de l’évènement, un important dispositif de diffusion sur les réseaux sociaux a été mis en place : une possibilité pour les internautes de suivre les interventions en streaming live, un hashtag twitter #cestnous, un espace pour que le public présent puisse apporter son témoignage, et une équipe de 11 jeunes journalistes (de 23 à 27 ans) entièrement dédiée à l’animation informationnelle des 24h en live.

Cet évènement constitue une innovation en soi dans la communication politique des idées. Nous avons évoqué la forme (durée audacieuse de 24h, esprit TED, dispositif ambitieux vs social media). Le fond mérite également notre attention car l’idée imaginée par Dominique Reynié résonne parfaitement avec les aspirations de toute une société et des jeunes générations. Je ne parle pas ici de la ligne politique défendue par la Fondapol mais plus globalement de l’avènement d’une opposition généralisée des citoyens à la centralisation des pouvoirs en France, voire d’une défiance vis-à-vis de ce pouvoir étatique qui ouvre une voie royale/dangereuse aux mouvements populistes.

En effet, il règne actuellement en France un parfum de contestation sociale. Et il est très important de noter que ces protestations sont protéiformes et ne se construisent pas sur le même socle de valeurs ou sur la même vision du monde (bien au contraire). Quels rapprochements idéologiques pourrions-nous faire entre le collectif de lutte contre le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, les opposants au mariage pour tous, les collectifs d’entrepreneurs (pigeons, poussins, abeilles, etc), et les bonnets rouges bretons ?  Au moment où nous assistons à une mutation économique et sociale, où nous appelons à une transition écologique, nous voyons progressivement apparaître une métamorphose de l’espace public, dans lequel la société civile défie le pouvoir étatique et administratif.

La Fondapol a eu l’intelligence de construire un évènement en écho à ces nouvelles aspirations de la société civile. Les idées défendues par la Fondapol prennent dans le même temps une tournure plus positive. C’est donc doublement intelligent. Ne perdons toutefois jamais de vue que seul un progrès durable et profitant au plus grand nombre constitue une avancée pour nos sociétés. Si « le progrès c’est nous », ne serait-il pas de notre responsabilité de réconcilier innovation et précaution ?

Étiquettes : , , , , ,

Trackbacks / Pingbacks

  1. Le Progrès, c'est nous : leçon de... - 18 novembre 2013
  2. Le Progrès, c'est nous : leçon de... - 18 novembre 2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :