The monday think tank (1) : The New Economics Foundation

Chaque lundi, je vous propose de vous présenter un think tank – français ou international – qui aborde explicitement les problématiques de « sustainability » dans ses travaux. L’idée est d’identifier quels sont les principaux think tanks qui pensent (et articulent) la soutenabilité économique, sociale et environnementale de notre monde et de nos sociétés. Premier de la série : la New Economics Foundation (UK, 1986).

La New Economics Foundation (NEF) est un think tank britannique qui a vu officiellement le jour en juin 1986 dans le cadre des conférences internationales du TOES (The Other Economic Summit) organisées en marge du G7 à Londres. Dirigée par un ancien d’OXFAM Steward Wallis (cf. sa conférence TedX), l’ambition de la NEF est de défendre et de promouvoir un nouveau modèle de création de richesse reposant sur l’égalité, la diversité et la stabilité économique. La fondation emploie une cinquantaine de personnes à Londres et dispose d’un budget de fonctionnement de près de 4 millions d’euros (£3,3M en 2011/12).

Les équipes de recherche de la NEF sont réparties autour de 6 pôles (« finance & business », « the great transition », « natural economies », « social policy », « valuing what matters », « well-being »). Pour faciliter l’accès à ses travaux, la NEF les a classés selon 3 grands thèmes génériques et une vingtaine de sous-thèmes :

  1. Economie (banques & finance, macroéconomie, politiques monétaires, retour social sur investissement, etc.)
  2. Environnement (Energie et changement climatique, pêche, transports et infrastructures, etc.)
  3. Société (inégalités, réformes du service public, bien-être, etc.)

La NEF est a l’initiative de nombreuses campagnes en Grande-Bretagne dans lesquelles elle a pu démontrer tout son savoir-faire pour « marketer » ses idées politiques. Parmi elles, nous pouvons citer Jubilee 2000 campaign (un appel en faveur de l’annulation de la dette des pays du tiers-monde, 2000), Happy Planet Index (la création et la promotion d’un nouvel indicateur de développement, 2006), Plugging the leak (une nouvelle approche du développement économique local, 2008)21 hours (un appel en faveur de la réduction progressive du temps de travail hebdomadaire à 21 heures , 2010). Il est très intéressant de noter comment les think tanks anglo-saxons, à l’instar des ONG advocacy, « mettent en scène » leurs idées pour les promouvoir auprès du plus grand nombre (via des campagnes de « grassroots lobbying« ).

A noter également, la capacité de la NEF a développer des structures afin de diffuser et implémenter ses idées comme le New Economics Institute (sorte de filiale US mais beaucoup moins active que la société-mère britannique) ou encore NEF consulting (entreprise sociale qui permet à la NEF d’éprouver ses concepts tout en développant une nouvelle voie de financement).

Dernières publications en date

Suivre les activités de la NEF sur les réseaux sociaux : Twitter  –  Facebook  –  Youtube

Étiquettes : , , , ,

One response to “The monday think tank (1) : The New Economics Foundation”

  1. Tuto bourse says :

    Il y a longtemps que je n avais pas apprecie un article de ce niveau !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :