Think tanks et Ecologie

Connaissez-vous l’Iddri ou l’Institut du développement durable et des relations internationales ? Probablement, le premier think tank français sur le thème de l’environnement. Encore peu connu du grand public, cet Institut fondé en 2001 sous l’impulsion de Laurence Tubiana (alors conseillère du Premier ministre Lionel Jospin pour les questions d’environnement et de développement durable) creuse peu à peu son sillon dans la sphère médiatique et politique. Contrairement aux think tanks et clubs à la mode, je pense que l’Iddri est un organisme dont le ratio médiatisation/expertise penche très nettement vers la seconde variable. Pour densifier sa présence à l’heure des grands enjeux climatiques et faire entendre sa voix, l’Iddri a choisi de s’associer au magazine Alternatives Internationales pour évoquer « L’État de la terre en 2011 ».

La mission de l’Iddri est triple : éclairer les décisions en rassemblant connaissances et expertises sur les principaux sujets internationaux du développement durable ; identifier les sujets de demain en construisant une réflexion prospective, enfin, ouvrir un espace de dialogue et animer un réseau d’acteurs aux intérêts parfois divergents (organismes de recherche, acteurs privés et publics de la vie économique, syndicats, ONG, etc.).

L’objectif de l’Institut est de proposer des clés d’analyse permettant d’évaluer les enjeux du développement durable pour les différents types d’acteurs : la gouvernance mondiale de l’environnement et du développement, la lutte contre le changement climatique, la préservation des ressources naturelles, le rôle de la science et de l’expertise dans la prise de décision publique en matière d’environnement, l’accès aux services essentiels, sont les sujets qui ont forgé l’identité thématique de l’Iddri.

Si vous ne connaissiez pas l’Iddri, je vous invite vivement à découvrir leurs publications. Pour accompagner la sortie du Hors-Série d’Alternatives Internationales intitulé « L’État de la Terre en 2011 », une conférence est organisée à Paris (56 rue Jacob) le mercredi 11 mai.

Présentation de la conférence « Risques et catastrophes : comment faire face ? » :

« De Katrina à Fukushima, de l’Erika à Deepwater, des émeutes de la faim aux réfugiés climatiques, accidents et catastrophes s’accumulent. Où ? Pourquoi ? Comment ? À travers les analyses des meilleurs experts, le numéro hors-série « L’état de la Terre 2011 » permet de comprendre les menaces écologiques, les moyens de les prévenir et d’y faire face autour de six grandes problématiques : le climat, la biodiversité, l’alimentation, l’eau, les risques industriels et les ressources non renouvelables. »

Intervenants :

– Hervé Le Treut (Institut Pierre Simon Laplace)
– François Gemenne (Iddri)
– Benjamin Dessus (Global Chance)
– Olivier Borraz (CSO – Sciences Po)
– Jean-Paul Besset (Député, Parlement européen)
– Michel Colombier (Iddri)

Inscription sur le site web de l’Iddri en cliquant sur ce lien.

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :