Think tanks et lobbying à l’Assemblée nationale

On prête souvent aux think tanks une influence qu’ils n’ont pas en France. L’image populaire les présente tirant les ficelles des décisions publiques. A contrario, une partie de l’opinion pense que l’utilité des think tanks est très limitée voire inexistante, leur influence marginale, et leur légitimité sans fondement… La vérité, comme souvent, se situe probablement à mi-chemin.

Nous voyons que depuis 3-4 ans, les think tanks français commencent à faire des efforts dans le domaine de la communication corporate et institutionnelle afin de se rendre visible des leaders d’opinion et des décideurs publiques. Pas suffisant certes mais une tendance de fond semble se dessiner. Les pratiques marketing chères à l’Heritage Foundation dans les années 80’s apparaissent en France. L’attitude « Ideas brokers » s’implantent de plus en plus chez nous sous l’impulsion des grandes fondations politiques. Les pratiques de lobbying et d’influence plus directe progressent aussi peu à peu. Mais le chemin reste encore long comme le montre la récente et très intéressante étude de Transparency International France et Regards Citoyens intitulée : « Lobbying à l’assemblée nationale : nourrir le débat public avec des données inédites ».

Dans cette étude originale dont je vous conseille la lecture, et qui sera suivie d’une étude sur le Sénat, les auteurs classent les acteurs de lobbying par le nombre d’auditions dont ils ont fait l’objet dans les rapports de la législature 2007-10. Selon l’étude : « Parmi les principaux enseignements, on note l’insuffisance de l’empreinte législative et de la transparence, une prédominance des acteurs publics dans les acteurs auditionnés, des élus qui semblent plus à l’écoute de leurs pairs, une écoute plus importante des entreprises que des associations et, enfin, la quasi-absence des lobbyistes professionnels dans les données collectées. »

Concernant les think tanks qui ne sont pas le sujet principal de l’analyse, nous relevons 42 auditions, soit 0,5% du total des auditions identifiées. Le constat est sec mais limpide. Les think tanks n’ont pas choisi l’assemblée nationale comme vecteur d’influence. Mais le système français leur donne t-il tort ? Les think tanks orientent davantage leurs stratégies de lobbying à destination de l’administration française et des partis politiques. Encore une spécificité française au regard de la situation américaine. Toutefois, notons que la quantité anecdotique de leurs auditions ne joue pas en leur faveur. Pour influencer la décision, une stratégie multiple paraît aujourd’hui inévitable. Mais au delà de la nécessaire qualité et de la pertinence du contenu de ses rapports, deux éléments sont à prendre en considération :

  1. Premier élément : « Pour être écouté, il faut être vu. » Les think tanks français commencent à l’entendre et se construisent les uns après les autres un positionnement plus affirmé dans le débat d’idées médiatique. De nouveaux sites internet voient le jour, des outils de communication régulière apparaissent, de nombreux colloques s’organisent, des services de relations presse deviennent une nécessité. Cette première étape est en train d’être franchie par les think tanks les mieux organisés.
  2. Second élément : « Pour être vu, il faut être écouté ». Pour cela les stratégies d’approche multiple sont tout simplement indispensables dans un environnement décisionnel complexe. Savoir parler aux décideurs est une chose, savoir parler à ceux qui influencent la décision en est une autre. Les deux visions sont complémentaires. Au delà de cela, il ne s’agit pas simplement d’influencer la décision mais de renforcer son positionnement d’expert aux yeux de tous.

Notons que certains think tanks ont pour priorité d’alimenter un appareil politique et non de débattre avec l’ensemble du parlement. Mais les instituts qui affichent une indépendance à l’égard des partis en place, n’ont-ils pas intérêt à utiliser la voie institutionnelle de l’Assemblée nationale et du Sénat pour renforcer cette neutralité ?

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :