Parcours d’une Idée

Depuis la création de l’Observatoire français des think tanks, j’ai été été régulièrement confronté à la question de l’influence des think tanks sur la décision publique. Cette question s’inscrit au cœur de notre problématique car elle interroge dans le même temps l’utilité, l’efficacité et la légitimité des organisations que nous observons.

Il semble toutefois nécessaire de comprendre le lien qui unit les idées à la sphère politique avant de tenter d’évaluer leur influence sur la décision publique. Dans ce cas, comment pourrions-nous mieux appréhender la relation entre idées et actions politiques ? En tant qu’observateur, l’OFTT a l’habitude de suivre les travaux des principales fondations et think tanks en France. Il s’agit d’une veille en amont des débats politiques des idées pouvant les nourrir. Mais seule, elle ne nous permet pas de répondre à notre questionnement initial. Je me suis alors demandé comment compléter ce dispositif d’analyse. J’ai souhaité emprunter le chemin inverse des idées : partir d’une proposition politique qui fait débat et en retracer le parcours. Il s’agit dans ce cas de réaliser une veille en aval complémentaire à la première. Ce cheminement permet d’identifier a posteriori les acteurs participant à l’émergence d’une innovation politique et de révéler la véritable place des think tanks dans le processus de décision.

C’est la raison pour laquelle, chaque trimestre, je rédige une chronique baptisée « Parcours d’une idée » dans le magazine Think de l’Observatoire français des think tanks. Son but est de revenir sur la petite histoire d’un concept, d’une innovation politique, d’un thème électoral.

Je vous propose de découvrir la chronique consacrée à la taxe carbone publiée dans le dernier numéro de Think.

Taxer les émissions de gaz à effet de serre pour lutter contre le réchauffement climatique, voilà le principe de base de la taxe carbone, qui a animé les débats en France ces dernières années. Entre espoir et désillusion, volonté sincère et immobilisme cynique, la taxe carbone semble ne pas avoir survécu à l’esprit de consensus des négociations internationales et à la rudesse du combat électoral. [Lire la suite sur le site de l’Observatoire français des think tanks]

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :