A quoi rêvent les classes moyennes ?

C’est la bonne question que se pose la Fondation pour l’Innovation Politique (ou Fondapol) en ce moment. Ce think tank d’inspiration « libérale et progressiste » selon les mots de son directeur général Dominique Reynié, organisera un colloque à Paris jeudi 18 novembre pour présenter les résultats d’une enquête d’opinion menée par l’IFOP et débattre de ce sujet en compagnie de Laurent WAUQUIEZ.

Les classes moyennes se retrouvent au cœur des problématiques politiques et des réformes actuelles : de l’enseignement primaire aux retraites en passant par l’insertion professionnelle. Mais de quoi parlons-nous lorsque nous évoquons les classes moyennes ? Cette notion aux contours floues qui tend à se définir par l’exclusion. En effet, on y exclut les classes les plus favorisées d’un côté et les classes les plus défavorisées de l’autre. Les classes moyennes seraient alors une sorte de ventre mou de la société.

Selon Jean Jaurès « La classe moyenne se compose de tous ceux qui, ayant un certain capital, vivent beaucoup moins de ce capital que de l’activité qu’ils y appliquent. » Il semble alors évident que l’effort de définition de ce concept constitue en soi un acte politique. Les classes moyennes sont et resteront probablement une expression valise dont il n’existe pas de définition objective.

Toutefois, ce ventre mou de la société française constitue régulièrement (chaque année maintenant…) un enjeu électoral et politique. Au centre de toutes les attentions et de nombreux débats, l’avenir des classes moyennes inquiète. Pour certains comme Louis Chauvel, menacées par le déclassement social, ces classes moyennes seraient à la dérive. Alors qui sont-elles ? Comment vivent-elles ? Où vont-elles ? Quelle est leur place dans la Cité ? De nombreuses questions auxquelles les intervenants du colloque organisé par la Fondapol auront à débattre.

Au programme de cette matinée :

8h45 – Accueil

9h15 – Ouverture

Dominique REYNIÉ, directeur général de la Fondation pour l’innovation politique

9h30 – Table ronde n° 1 : COMMENT VIVENT LES CLASSES MOYENNES ?

  • Xavier FLAMAND, directeur général de FNAC Direct
  • Jean-Michel HIEAUX, vice président exécutif d’Euro RSCG
  • Claire JUILLARD, co-directrice de la Chaire “Ville et Immobilier” de l’Université Paris-Dauphine
  • Nicolas PÉCOURT, directeur prospective et communication institutionnelle de Crédit Agricole Consumer Finance, auteur de Un monde sans crédit ? (Eyrolles, 2010)

10h30 – Table ronde n° 2 : OÚ VONT LES CLASSES MOYENNES ?

  • Julie COUDRY, directrice générale de La Manu
  • Frédéric DABI, directeur du département Opinion et Stratégies d’entreprise de l’Ifop
  • Natalie RASTOIN, directrice générale du groupe Ogilvy France
  • Agnès van ZANTEN, directrice de recherche CNRS, professeur à Sciences Po

11h30 – Table ronde n° 3 : LES CLASSES MOYENNES DANS LA CITE

  • Caroline CAYEUX, Maire de Beauvais
  • Jérôme FOURQUET, directeur adjoint du département Opinion et Stratégies d’entreprise de l’Ifop
  • Christiane THERRY, membre du Conseil économique, social et environnemental et déléguée générale de Familles de France
  • Le clivage politique public/privé (intervenant à préciser)

12h30 – Clôture

Laurent WAUQUIEZ, secrétaire d’État chargé de l’Emploi

Inscription sur le site de la Fondapol.

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :